Politique Sanitaire Vaudoise

Mise en place d'une organisation de soins palliatifs dans le Canton de Vaud

Le développement des soins palliatifs en Europe et en Amérique du Nord s’explique par la combinaison de trois phénomènes :

  • l’augmentation de la prévalence des maladies chroniques, évolutives à la faveur du vieillissement de la population ;
  • la remise en cause de l’hôpital comme lieu de décès ;
  • le développement considérable des possibilités offertes par les soins palliatifs pour assurer le confort et la qualité de vie des malades souffrant d’une affection chronique ou évolutive.

Dans le canton de Vaud, en 1994, puis en 1999, le député Michel Glardon et consorts demandaient, par la voie d’un postulat, la poursuite du développement des soins palliatifs. Les instances cantonales de l’époque confièrent le mandat suivant à l’Institut Universitaire de Médecine Sociale et Préventive (IUMSP) de Lausanne : élaborer des propositions pour l’organisation des soins palliatifs dans le Canton afin d’en favoriser leur accessibilité.

Sur la base de ces travaux, un exposé des motifs et projet de décret, instituant un Programme cantonal de développement des soins palliatifs, a été proposé au Grand Conseil vaudois, qui l’a accepté le 25 juin 2002. Ce programme, qui s'est terminé en 2015, définissait trois niveaux d’organisation en réponse à des besoins de complexité croissante : 

Niveau 1: Soins Palliatifs de base 

« Réponse de base aux besoins courants en matière d’antalgie et de traitement des autres symptômes de maladies chroniques évolutives, pour des patients relativement stables, pris en charge ambulatoire ou à leur lieu de vie, non limitée dans le temps, en engageant les ressources de première ligne (médecins traitants, CMS, médecins et personnel d’EMS). »

Niveau 2 : Soins Palliatifs spécialisés

« Réponse aux besoins de patients nécessitant un renforcement de la prise en charge en raison de la complexité de leur cas ou de passage par une phase subaiguë ou aiguë, apportée au lieu de vie lorsque le patient le souhaite et dispose d’un environnement adéquat, ou en milieu institutionnel. »

Niveau 3 : Soins Palliatifs de niveau universitaire 

« Réponse aux besoins complexes et/ou aigus dépassant les compétences de niveau II, avec la mise à disposition de ressources spécialisées pour les besoins de l’ensemble du canton. Une mission de formation et de recherche est également assumée à ce niveau. »

Ses objectifs visent à :

  • améliorer l’offre de soins palliatifs de manière à assurer la couverture des besoins de la population vaudoise ;
  • assurer à tout soignant professionnel une formation lui permettant d’identifier les besoins en soins palliatifs et d’assurer une orientation appropriée des patients ;
  • améliorer, dans le cadre des réseaux, la continuité des soins par une collaboration accrue des partenaires professionnels et institutionnels ;
  • informer le public des possibilités et des ressources à disposition en matière de soins palliatifs.

Ses actions prioritaires sont les suivantes :

  • mise sur pied des équipes mobiles / antennes téléphoniques ;
  • renforcement de la formation des soignants professionnels ;
  • création de la chaire universitaire de soins palliatifs ;
  • développement progressif des possibilités d’hospitalisation à domicile.

Les Equipes Mobiles de Soins Palliatifs (EMSP)

La réflexion sur les soins palliatifs a trouvé un nouvel élan par la mise en place des réseaux de soins. En effet, le caractère transversal et transdisciplinaire des soins palliatifs s’inscrit idéalement parmi les projets de coordination et de continuité des soins.
L’EMSP est une équipe interdisciplinaire offrant des prestations d’évaluation, de conseil, de supervision ou d’orientation. Elle intervient sur demande des professionnels de première ligne et leur offre un appui spécialisé.
Cette équipe travaille en collaboration avec les intervenants de première ligne, mais ne se substitue pas à eux.
Pour l’Est, l’EMSP est directement rattachée à la Réseau Santé plateforme Haut-Léman (RSHL) et a ses bureaux sur le site de Rive-Neuve. Cette équipe est constituée de professionnels (médecins, infirmiers, aumônier, assistante sociale et psychothérapeute) œuvrant en collaboration avec les médecins traitants (à domicile), les EMS, et les Centres Médico-Sociaux (CMS).

La Clinique de Jour de Soins Palliatifs (site de Rive-Neuve à Blonay)

La Clinique de jour est accessible à toute personne souffrant d’une maladie en phase palliative. L’assurance de base (LAMal) permet d’accéder à cette structure ambulatoire.

Pensée en termes de qualité de vie, son action s’inscrit dans une perspective de maintien à domicile. Ses prestations sont complémentaires aux soins prodigués par les médecins traitants, les centres médico-sociaux (CMS) et les équipes mobiles de soins palliatifs (EMSP).

La Clinique de jour est à la fois un lieu de vie et un centre de compétences en soins palliatifs qui offrent la possibilité de consultations spécialisées adaptées à chaque problème particulier.

La Clinique de jour poursuit les objectifs suivants :

  • Améliorer la qualité de vie des personnes malades
  • Prévenir l’isolement social
  • Soutenir les proches aidants en leur offrant support et répit
  • Permettre aux personnes malades qui le désirent de rester à domicile le plus longtemps possible.

Chaire de Soins Palliatifs à la Faculté de Médecine 

Le professeur José Luis Pereira a été le premier professeur de soins palliatifs (SP) à Lausanne (80%) et Genève (20%). Il s’agissait de la première chaire de SP en Suisse. Elle a pour incidence première la formation médicale et la recherche ainsi que la réalisation de lits aigus de soins palliatifs au CHUV. Aujourd’hui, c’est le professeur Gian Domenico Borasio qui est titulaire de cette chaire spécialisée en soins palliatifs.

Références :

« Organisation des soins palliatifs dans le canton de Vaud » IUMSP, Delphine Renard et alii, 2001

« Programme cantonal de développement des soins palliatifs » SSP, 2003

« CJ en soins palliatifs : étude des besoins auprès des professionnels de l’Est vaudois », Antoinette Genton